L’ESPACE MAURICIO BERGILE

- un lieu qui lie art et écologie


Notre intention a été de créer un lieu d’art pluridisciplinaire pour la danse propice à la rencontre à Lorient, où art et écologie s’entremelent. Notre visée est de permettre une connexion de l'humain avec ses essences à travers la danse et nos multiples pratiques artistiques - danse, musique, photographie, arts plastiques, ainsi qu’à travers nos différents formats d’événements proposés - spectacle, performance, exposition, atelier, concert.

La danse, touchant toutes les générations, tous les âges, incite à l'interaction des individus par son mouvement social. La danse permet à l'être humain de se comprendre, d'être conscient de son organisme, de s'accepter dans son milieu social, de vivre, de se dépenser. D'une manière plus focalisée, la danse est pour nous une véritable thérapie éducative pour l'être humain et son organisme, et par analogie, saine pour l’environnement lorsque l'homme s'ancre dans le réel et prend conscience de sa véritable dimension.

Le terme écologie provient du grec oîkos (maison, habitat) et logos (parole, discours). En clair, le mot écologie veut dire "discours sur l'habitat" ou encore "science de l'habitat", et dans ce sens nous souhaitons porter une attention particulière au discours que nous portons pour notre habitat. Nous avons à coeur d'apporter une autre perspective éducative pour notre environnement par notre art en rendant ce lieu ouvert au public. Permettre la découverte et l'approfondissement des connaissances sur les arts que nous pratiquons et leur raisonnance sur l'écologie à qui veut recevoir et partager à son tour. 

En somme, unir danse et écologie est bien plus qu'une ambition, c'est une conviction qui se vit au quotidien. Ce projet amène un soutien aux associations et politiques, œuvrant pour la protection de l'environnement et pour plus de justice environnementale. Et bien sûr, il incite enfin les hommes et les femmes à être acteurs et actrices à part entière de la symbiose avec leur environnement.

︎ Lien vers le portrait d’Inès Mauricio
︎ Lien vers le portrait de Mackenzy Bergile
︎ Lien vers notre charte des écologies


Mouvement durable, danse durable

Comment connaître et comprendre son corps? Comment l'apaiser par des méthodes inspirée du cycle naturel des êtres? Comment bien le nourrir et l'entretenir pour une croissance naturelle? Comment écouter son corps, ses risques nocifs, ses bienfaits? Comment l'amener vers des articulations libres afin de permettre au corps d'inventer, de publier et d'imaginer des architectures conforme à sa morphologie? Comment se développent les gestes, le rythme et comment interagissent-ils avec l'environnement? Qu'est ce qui les nourris, les amènent à une croissance bénéfique? Quels sont leur besoins? Comprendre ce que le corps peut effectuer durablement et économiquement. Marcher, courir, sauter, courir s'arrêter, lever le bras, s'arrêter tourner la tête, lever les jambes, sauter, s’arrêter, se nourrir sainement, nourrir sainement sa danse en lui donnant ce dont elle a réellement besoin.

La danse... La danse peut avant tout, avant son aspect visuel évident, être une pratique écologique qui interagit avec notre écosystème. Notre vision de la danse prend sens dans le tirer, le fait d'étendre en longueur, en largeur, en hauteur, en profondeur, en volume, en petitesse. La vigueur de l'humain, le fait de s'éclore jusqu'à ne faire qu'un avec l'environnement, telle est la vision que nous voulons témoigner pour la danse.
S'implanter dans la terre par nos pieds, allonger les bras jusqu'au bout des doigts vers le ciel, se déplacer en saisissantet se laissant saisir par le volume de l'espace. La danse. C'est la manière pour l'homme de se développer,  de se façonner dans toutes ses dimensions. Pour nous, la danse est une activité biologique en totale interaction avec l'écosystème.

La danse, interaction de l'homme avec son environnement, est une alternative inéluctable à notre mode de développement écologique actuel, ainsi qu'une alternative chorégraphique qui stimule les ressources organiques, corporelles et naturelles. Alors que se creusent les écarts de richesse et que l'on ampute l'avenir des générations actuelles et futures avec une surconsommation, la danse est un moyen pour nous de se (re)connecter au présent et à l’essentiel.



© Espace Mauricio Bergile